Frelons, Guêpes, Morbihan ( Vannes, Lorient, Pontivy …)

Destruction d’un nid de frelons asiatiques à Vannes

Nous tenterons régulièrement de vous faire suivre nos petites interventions sur le Morbihan en vous présentant la problématique, les difficultés rencontrées et l’on essaiera de vous faire vivre les choses de l’intérieur afin de vous faire découvrir la spécificité d’être désinsectiseur. aujourd’hui il s’agit de la destruction de frelons asiatiques à Vannes

Nid de frelons asiatiques sur Vannes

Rappelons ici que Vannes fait partie avec Lorient, Pontivy et Hennebont, des 4 villes les plus touchés par le frelon asiatique dans le Morbihan.

Ici, il s’agit donc d’un nid primaire de frelons asiatiques qui a pris ses aises dans un cache de volets roulants. Habituellement contraint par l’espace disponible, les nids primaires recèlent en général assez peu d’individus. Mais si ils ont de la place, comme c’est semble t-il le cas ici, le nid peut regrouper plusieurs centaines d’individus.

Problématique

Outre le fait qu’il s’agisse de frelons asiatiques et donc une espèce assez agressive lorsque l’on « titille » son nid, la principale problématique ici est que le nid demeure invisible et inaccessible. Nous avons fait donc le choix d’employer une poudre qui agit donc par contamination.  Cette poudre n’a pas d’effet choc ; c’est à dire que les frelons ne meurent pas instantanément lorsqu’ils sont touchés. Le neurotoxique agit lentement, ce qui permet au frelon touché de contaminer le nid.  L’idée étant donc d’injecter de la poudre sur le maximum d’individus afin que la dose létale de poudre atteigne le nid.

Difficultés

Il y a plusieurs difficultés sur lesquelles nous souhaiterions attirer votre attention. La première rejoint la problématique pré-citée. Comment être sûr que le nid a reçu assez de poudre alors qu’il demeure inaccessible à la vue ? Nous avons naturellement tendance à trop « poudrer » ce qui n’est pas souhaitable. Il faut donc faire preuve de retenue mais aussi de clairvoyance et surtout d’expérience pour savoir quand en fonction de différents paramètres sur lesquelles nous reviendrons, la dose létale est administrée.

Les Autres difficultés relèvent du mode opératoire. Le port de la tenue est très éprouvante. Dans cette vidéo, la température à l’ombre est de 31°C. L’hyperthermie est très rapidement un facteur limitant, et il n’est biensur pas question de retirer la tenue lorsque l’on a un peu chaud ;-). Enfin, le fait que ce soit des frelons asiatiques implique le port d’une double visière en plastique derrière la grille de protection. en effet, en compressant son abdomen, le frelon asiatique a une capacité à projeter son venin. Celui-ci provoque des troubles de la vue qui doivent être pris en charge assez rapidement. Ainsi, le port de cette membrane plastique derrière la grille, rendu obligatoire par cet insecte, entraine une perte certaine d’acuité visuelle. On ne dirait pas sur cette vidéo, mais la vision « de l’intérieur » est totalement trouble.

Enfin, dernière difficulté à laquelle on s’habitue avec le temps, c’est la pression psychologique. Même si nous sommes dans la tenue, la confiance dans le matériel est indispensable. Que ce soit via l’audition ou la vue, un nid de frelons asiatiques en colère fait toujours son effet.

Bon visionnage.

Abat-Guepes