Frelons, Guêpes, Morbihan ( Vannes, Lorient, Pontivy …)

Piqûre de frelon asiatique et conduite à tenir

Vous venez de vous faire piquer par un frelon asiatique, cet article est pour vous.

Bon, en premier lieu, sachez que la piqûre du frelon asiatique n’est pas plus dangereuse que la piqûre d’autres hyménoptères comme l’abeille ou la guêpe. Néanmoins, de par la longueur de son dard (4-5 mm), la douleur est vive.

1/Calme et sang froid

Comme dans toute situation, la clé est le calme et le sang froid. Alors, cool, ayez à l’esprit que la grande majorité des gens ne réagissent pas dramatiquement à la piqûre du frelon asiatique. Malgré tout, une bonne analyse de la situation vous permettra une prise de décision optimale. Gardez à l’esprit que suite à cette piqûre, vous aurez 3 options.

  • Un appel aux services de secours d’urgence (appel au 18 ou au 15)
  • Une consultation chez votre médecin traitant
  • Une autogestion (désinfection de la zone piquée)

Nous allons vous aider à prendre la bonne décision.

2/Facteurs aggravants

Il est d’emblée nécessaire d’appréhender les facteurs aggravants à une telle piqûre. Ces facteurs devront influencer votre prise de décision sans pour autant la dicter.

A/La zone piquée

Sera considéré comme caractère aggravant, tout piqûre se situant à proximité immédiate des muqueuses (yeux, bouche, orifices naturels)

B/L’état de santé de la victime

Il est évident que la fragilité de la victime est un caractère aggravant. Rappelons que la piqûre de frelon asiatique est cardiogénique ; femme enceinte, personne âgée, ou enfant de moins de 6 ans présente des fragilités qui en font des victimes fragilisées

C/Les piqûres multiples

Rappelons que seule l’abeille meurt suite à une piqûre. Le frelon quant à lui, peut piquer et inoculer son venin jusqu’à vidange complète de sa poche à venin. En conséquence, un seul frelon peut être à l’origine de piqûres multiples. Ce caractère aggravant est avéré dès la seconde piqûre.

3/Conduite à tenir en cas de piqûre de frelon asiatique.

Il faut bien comprendre que la zone de danger se situe dans les 10 premières minutes après la piqûre. Il est indispensable que la victime se calme. Cela permet la lucidité nécessaire à l’analyse correcte de la situation et également la baisse de son rythme cardiaque, élément non négligeable dans le temps imparti à la victime en cas d’atteintes graves.

La clé de votre prise de décision réside dans la localité de la piqûre versus la localité/globalité de la réaction de l’organisme.

En effet, en cas de piqûre, un œdème va rapidement apparaître à l’endroit piqué. Mais cet œdème est-il localisé ? Si vous constatez une réaction de l’organisme qui n’est pas localisée aux abords de la piqûre, le cas est grave.

Attention, les réactions peuvent être d’ordre différents. Vous pouvez avoir des œdèmes, mais une absence d’œdème avec une tachycardie inexpliqué, un urticaire, ou tout autre phénomène global apparaissant dans les minutes qui suivent la piqûre est  le signe d’un secours médical nécessaire et urgent !

4/Quelques exemples valent mieux que de longs discours

Ici, une piqure au niveau de l’oeil, caractère aggravant, mais l’oedème est localisé, pas de signe clinique global, un médecin traitant suffira.

Une piqûre à la main. L’œdème est impressionnant mais reste localisé. Il faudra plusieurs jours pour sa disparition, un médecin traitant est suffisant.

Ici, un oedème du visage assez prononcé, mais la question que vous devez vous poser tout de suite, c’est : le lieu de la piqûre et depuis combien de temps. Votre décision dépendra de ces 2 facteurs. Dans le cas d’une piqure au visage il y a 2 heures de celà, un médecin traitant suffira, mais si cette jeune femme a été piqué à la main il y a quelques minutes, un appel d’urgence aux services de prompt secours est absolument nécessaire (appel au 18 ou au 15)

5/Mieux vaut prévenir que Guérir

Vous trouverez davantage de détails sur le choc anaphylactique ici.

Mais dans le cas ou vous seriez en présence d’une personne allergique à la piqûre du frelon asiatique, voici deux éléments à avoir impérativement dans votre trousse à pharmacie.

A/Le stylo d’adrénaline

Facile d’utilisation car auto-injectable ; ce stylo d’adrénaline permet de maintenir la fonction cardiaque en attendant les secours. Tout médecin traitant peut vous en faire l’ordonnance.

B/Un corticoïde

A titre d’exemple, nous faisons figurer un corticoïde injectable en intramusculaire. C’est un anti-inflammatoire puissant.

L’adrénaline et l’anti-inflammatoire peuvent vous sauver la vie.

Quant au nid de frelons de votre jardin, laissez faire les professionnels.

Dans le Morbihan, un numéro unique

pour un service 7 jours sur 7, et pour les cas urgents,

des interventions 24H/24 au

07 68 09 90 83

Plus de renseignements ici